#onrentrepas

La rentrée c’est fait pour siffler la fin de la récré. A la rentrée on est prié d’oublier le bonheur de disposer de son temps pour revêtir l’habit sage de la soumission salariale. Ou pas. Et si, à l’heure où les fidèles exploité-es tout juste grisé-es par quelques semaines de liberté – ou pas – reprennent d’habitude le chemin du travail, ils et elles se trouvaient des raisons, mutins facétieux, de ne pas rentrer ?

Puisque le droit de manifester en cortège, statique, en tête ou en nasse est en passe d’être qualifié de terroriste.

Puisqu’une action de blocage à la mousse expansive est le fait d’une ‘association de malfaiteurs’.

Puisque les sources des journalistes ne sont plus protégées.

Puisque les flics, désormais armé-es pendant et hors service tuent en mêlée, par étouffement.

Puisque la peur règne.

Puisque le gouvernement s’entête à nier tout dialogue social en faisant adopter par 3 coups en force une loi patronale.

Puisque le gouvernement noie dans la lacrymo et les tirs de grenades toute opposition spontanée.

Puisque le gouvernement organise un grand ballet creux de petits diplomates replets pour sauver le climat avant de s’enliser dans les zones humides pour mener des projets écocides.

Puisque le gouvernement impose aux hôpitaux une austérité criminelle et pleure sur les vitrines.

Puisque le gouvernement bombarde et tue des civils là-bas en représailles aux attentats commis ici.

Puisque l’on est sommé de faire bloc (ok mais alors black) pour sauver notre mode de vie.

Puisqu’une soit-disant guerre de civilisation impose que l’on défende notre droit occidental et chrétien à exploiter encore et piller et asservir les peuples et la Terre.

Puisque le mensonge et la perversion sont érigés en vertus.

Puisque le réel est construit de toutes pièces et contrôlé et manipulé comme une très très mauvaise fiction.

Puisque le progrès consisterait à se désincarner pour finir uploadé dans une machine.

Puisque rentrer signifie cautionner ces inepties, ces massacres, ces folies car le système qui les produit se nourrit de notre temps et de notre énergie.

Quel moyen efficace reste-t-il pour marquer son opposition sinon la désertion ?

#onrentrepas

JPEG - 37.1 ko

JPEG - 50.9 ko

JPEG - 37.3 ko

ça avance …

https://player.vimeo.com/video/173740829

mobilepublic from freefrogfrench on Vimeo.

en cadeau : égal zéro (Rodolphe Burger, Doctor L., Pierre Alferi Chanson réalisée au profit du GISTI Groupement d’information et de soutien aux travailleurs immigrés) version bipée distribuée à Strasbourg en mars 1997 lors d’une manifestation contre la venue de LePen

MP3 - 6.9 Mo

et ici la version non censurée …